Skip to content

Un quadragénaire trouve la mort dans une fosse septique

27/06/2012

Un quadragénaire, Koumba Nguéma, a trouvé la mort dimanche dernier au quartier Angondjé, à la première cité, alors qu’il effectuait des travaux de crépissage dans une fosse septique.

Il est 10h30mn lorsque Sieur Koumba Nguéma, venu aider son ami pour effectuer des travaux de crépissage dans une fosse septique, trouve la mort. Le sujet aurait succombé à une crise épileptique, maladie qu’il traînait par devers lui depuis des années. Selon les propriétaires des lieux, ils auraient effectué ensemble des courses pour les travaux de la fosse très tôt le matin, avant que ces derniers ne se mettent à l’ouvrage.

L’un s’était chargé du montage du fil de béton, tandis que l’autre crépissait les murs dans la fosse. Le défunt qui se trouvait dans la fosse a brusquement trouvé la mort sans que personne ne sache ce qui lui est arrivé. Ils ont été informés quelques instants plus tard par son ami de ce que ce dernier ne présentait aucun signe de vie. Alerté, le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwe s’est rendue sur les lieux pour y constater les faits. Selon les parents, le malheureux Koumba Nguéma était épileptique, une thèse soutenue ici par les médecins légistes qui ont confirmé sa mort.

Après les faits, son ami a été conduit au poste de police pour la suite de l’enquête étant entendu que ce dernier le savait pertinemment malade et l’aurait laissé entreprendre de tels travaux. Une situation qui remet en cause la situation des épileptiques qui doivent éviter de se retrouver dans certains endroits pouvant occasionner leur mort, notamment près des eaux, du feu et des lieux aussi dangereux que les fosses.
»Un quadragénaire trouve la mort dans une fosse septique

From → The blog

2 Comments
  1. Dommage que son trépas ait lieu dans un endroit aussi peu propice. Mais bon, la fosse septique n’a finalement rien à voir avec sa mort. Cela aurait très bien pu lui arriver ailleurs. non ?

    Like

    • Oui, mais on parle d’une situation “qui remet en cause la situation des épileptiques qui doivent éviter de se retrouver dans certains endroits pouvant occasionner leur mort, notamment près des eaux, du feu et des lieux aussi dangereux que les fosses.”

      Like

Comments are closed.

%d bloggers like this: